lundi 26 avril 2010

SERIE : FRANCIS EN BIVOUAC

Dans cette série, nous allons aborder toutes les questions concernant la préparation d'une randonnée de plusieurs jours. La préparation mais pas seulement : il est essentiel de bien savoir réagir en cas de changements météo, en cas de blessure, d'insolation etc.
Et surtout, il faut s'assurer que chaque nuit soit une source de repos et non de stress ! Surtout si vous êtes partis pour plusieurs jours ! D'où l'utilité de bien préparer son bivouac en tente ou à la belle étoile.
Découvrez plusieurs fois par semaine les articles de cette série.

CONSEIL N°1 : Le sac de couchage
Même s'il n'est pas suffisant, votre sac de couchage est votre meilleur ami lors de vos nuits en montagne !
Avis aux débutants : en montagne, même en plein été, la température peut descendre en dessous de zéro en fonction de l'altitude où vous vous trouvez. De quoi passer une très mauvaise nuit si on n'est pas préparé : vous perdez en moyenne 1C° tous les 100m donc faites vos calculs en fonction de votre itinéraire !
Du coup, prévoyez un sac de couchage différent de celui que vous preniez pour vos camping à la plage : il faut impérativement que votre sac de couchage descende en-dessous de 0 C° sinon munissez-vous de 3 pull en laine et de 4 paires de chaussette qui alourdiront votre équipement. Il existe de plus en plus des sacs de couchage high-tech ultra-léger et chaud.
Le vrai duvet est conseillé car il résistera plus longtemps dans le temps et est nettement plus chaud que toute autre sac en matière synthétique, cependant pour cela il faudra prévoir le budget.
Autre détail qui a toute son importance : prévoyez de quoi recouvrir votre sac de couchage en cas de pluie : il existe des étuis fabriqués pour cela, mais un simple sac poubelle suffisamment grand fera l'affaire.


CONSEIL N°2 : La couverture de survie
Ultra-légère il ne vous coûte vraiment rien de prendre avec vous une ou plusieurs couverture de survie.
Elle peut avoir plusieurs utilités :
-Que vous dormiez en tente ou à la belle étoile, elle vous isolera du sol, du froid et de l'humidité.
-Prenez-en au moins deux, car en cas extrême d'hypothermie (on ne sait jamais ce qu'il peut arriver en montagne !) vous pourrez vous envelopper de cette couverture en plaçant la surface dorée à l'intérieur afin que le rayonnement thermique infrarouge émit par votre corps soit conservé. Le rayonnement provenant de l'extérieur sera quant à lui absorbé et complétera l'apport calorifique.

Par contre ATTENTION : en cas d'orage en altitude, si vous n'êtes pas à l'abris ne vous enveloppez pas dans votre couverture de survie sans mettre votre manteau par dessus. Les couvertures de survie sont très conductrices. Vous vous mettez plus en danger que vous ne vous protégez.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails